En ce lundi de retour au tapotage de clavier et revue de presse effrénée, je ne pouvais déroger à  la règle en omettant de parler du iPod et de ce qui va avec. Pour éviter de vous inonder avec ça, je vais faire un tir groupé.

Apple vendrait un million de iPod Shuffle par mois d’après American Technology Research. Ce chiffre d’un million était le but que s’était fixé la firme de Cupertino (d’après AppleInsider). Cette information est assez contradictoire avec la rumeur persistante qui disait que les fournisseurs de puces électroniques du Shuffle se retrouvaient avec des stocks sur les bras dà» à  l’échec commercial du petit dernier de la famille iPod.

Quouqu’il en soit, C’est dimanche dernier que Apple a atteint le chiffre d’un demi-milliard de titres vendu sur le iTunes Music Store. Apple avait organisé un concours pour couvrir de cadeaux le chanceux qui aurait téléchargé le 500 000 000ième morceau. Compte tenu de la vitesse à  laquelle la musique est vendue (cf. le compteur sur le site d’Apple) j’ai rapidement désespéré d’être l’élu.

Est ce qu’on peut dire que Apple est au mp3 ce que Microsoft est pour l’informatique? Ce ne serait pas faux. 3 lecteurs mp3 sur 4 est un iPod et 8 titres vendus en ligne sur 10 vient du ITMS. Apple est donc en situation de quasi monopole, ce qui n’est bon pour personne, ni pour nous consommateurs, ni pour l’industrie en général, ni pour Apple qui va se trouver sous peu sous les feux de la justice. Et je doute que Steve Jobs n’ait la diplomatie de Bill Gates pour gérer une telle situation de crise. Donc, Apple devrait laisser un peu de mou à  Creative pour éviter les déconvenues.

Bon, ça y est, j’ai ma dose, je ne tremble plus, mon esprit est redevenu clair, mes podcasts sont synchronisés tout comme mes playlists. Si votre cas est plus grave que le mien et que vous êtes encore en manque, je passe le relais à  ipodGeneration pour un traitement plus intensif.

iPod Shuffle