Décidément, la convergence est le terme dominant. La fin du XXème siècle avait vu l’avènement de la communication et du multimédia, le XXIème siècle début sous l’égide de la convergence. Les téléphones sont appareils photos et lecteur vidéos/photos/musiques… La preuve en est, outre le matériel lui-même, que les opérateurs téléphonique étendent leur champs d’action au point de de se transformer en distributeur de contenu. Au point de vouloir être calife à  la place du calife. C’est le cas de SFR qui, filiale de Universal, espère jouer les acteurs incontournables dans la musique en ligne Française avec 400 000 titres.

A son tour, le numéro 1 de la vente de musique en ligne dans le monde, Apple avec son iTunes Music Store, pourrait rentrer dans le marché des services téléphoniques sous la forme d’un opérateur mobile virtuel, tout comme Virgin Mmobile et Universal Music Mobile, d’après David M. Ewalt (article pour Forbes). Ainsi, après l’accord entre Motorola et Apple, ce dernier s’assurerait le contrôle total de sa solution de téléchargement de musique aussi bien mobile que classique par internet.

On peut s’attendre à  voir les grande société étendre leurs champs d’actions de manière considérable, franchissant allègrement les frontières de leurs industries respectives et augmentant de manière drastique la sacro-sainte taille critique.

Newsweeklarge