En faisant un tour dans un magasin de jeux vidéo pas loin de chez moi, j’ai découvert un bac avec des jeux PS2 pas chers. Je me suis dit pourquoi ne pas fouiller dedans et trouver de petites surprises.

Gungrave

Gungrave en fait partie. Je ne connaissais absolument pas ce jeu, ni le dessin animé associé. Ce qui m’a attiré? le graphisme japonisant dont je suis friand et le fait qu’il était décrit comme un jeu bourrin. J’aime les jeux bourrin pour décompresser, passer un bon moment entre potes à  rigoler, sans réfléchir… ce qui est le cas de Def Jam(…).

En ce qui concerne Gungrave, les parties avec les potes ne sont pas réalisables car le jeu se joue seul. A moins de faire des tour de rôles, mais c’est nettement moins amusant qu’un bon jeu de baston. Pour ce qui est du côté défouloir, alors là , Gungrave remplie sa mission. Mais ça s’arrête là . Pas de scénario intéressant ou au moins accrocheur, le graphisme est pas top mais compte tenu de l’âge du jeu, les mouvements de caméra sont presque désagréables.

Gungravescreenshot

Résultat, alors que je prends une heure pour jouer au jeu avant de vous donner mes impressions sur le vif, dans le cas présent, j’ai lâché l’affaire au bout d’un quart d’heure, parce que marcher comme un gorille en tirant sur tout ce qui bouge sans même se demander pourquoi, c’est un peu trop (ou pas assez) pour moi.

Peut être que si je connaissais le dessin animé je trouverais ce jeu comme un bon exercice de style, mais bon… dommage.

Conclusion: très bon jeu pour le muscler son pouce droit, pour le reste, passez votre chemin.