Ce matin s‘est déroulé au Moscone center de San Francisco le Keynote de Steve Jobs qui marque l‘ouverture de la Worldwide Developer Conference 2005 de Apple. Cette manifestation est destinée à  tous les développeurs qui développent pour la pomme, dès lors ce Keynote a rarement vu d‘annonce de nouveaux produits destinés au grand public. Aujourd‘hui Steve Jobs a annoncé un grand tournant, une énorme transition dans les machines Apple : l‘utilisation de processeurs Intel dans les futures machines. Quelques heures après l‘immense effervescence qui a suivi la conférence revenons sur cet événement majeur.

DSC04279.JPG

DSC04263.JPG

DSC04269.JPG

Je vous avoue qu‘en sachant que j‘allais assister au Keynote de Steve Jobs ce matin, il m‘a été difficile de trouver le sommeil hier soir. Je m‘attendais, comme habituellement, à  un Keynote d‘environ 2 heures, avec des rappels sur les produits actuels au début et ensuite l‘annonce de nouveautés.

Ce matin, après presque 3 heures d‘attente dans le Moscone center Steve Jobs entre enfin sur scène. Petite mise au point habituelle sur les retail stores, sur les iPod, présentation et démonstration de la future fonctionnalité « Podcast » qui sera intégrée très bientôt dans iTunes. Vient ensuite une diapo avec le mot : « Transitions ». A ce moment-là  tout le monde commence à  penser que les rumeurs lues ces jours-ci dans la presse mondiale sont vraies. Quand Steve Jobs prononce alors : « It‘s true » c‘est le silence le plus complet dans la salle. à‡a y est, Apple va désormais abandonner les processeurs de chez IBM, les Power PC, pour des processeurs de chez Intel, utilisés sur beaucoup de PC.

Pourquoi une telle décision ? Steve Jobs avait promis à  tous un Power Mac G5 de 3ghz cette année, de même qu‘un Powerbook G5. IBM n‘a pas été en mesure de satisfaire la pomme, c‘est donc tout naturellement qu‘Apple continue à  penser au futur et a décider de voir « à  côté » o๠les puissances sont grandissantes, de même que la qualité des processeurs. Cette période de transition va durer 2 ans. Les premières machines Apple équipées de processeurs Intel arriveront exactement dans 1 an (visiblement des Mac mini) et les machines plus puissantes, plus professionnelles, effectueront le changement à  partir de Juin 2006 pour finir en 2007.

Steve Jobs nous annonce alors que MAC OS X est déjà  compatible, et ce depuis 5 ans, au passage vers la plateforme Intel. En effet « Just in case », un département secret existait chez Apple depuis le début de MAC OS X. On apprend alors que la machine utilisée par Steve depuis le début de la présentation pour les démonstrations est en fait un Pentium 4. Steve nous prouve alors que tout marche à  merveille : Dashboard, Spotlight,… . Parfait ! On apprend ensuite que la future version de MAC OS X, la 10.5, appelée Léopard, sortira en même temps que Windows Longhorn, c‘est-à -dire fin 2006/début 2007. Ensuite Steve nous explique que le travail restant est à  faire par nous, les développeurs. Il sera assez facile pour tous les développeurs de fournir d‘ici peu des applications compatibles avec les deux types de processeurs.

Quelques minutes après, le Keynote ce termine, seulement 50 minutes après son commencement, j‘étais vraiment déçu, je m‘attendais à  ce que Steve passe à  autre chose, de nouveaux produits par exemple. Mais non, cela été bel et bien fini.

Mais la question que l‘on se pose légitimement après l‘annonce de cette transition est : Qui va acheter des ordinateurs Apple équipés de Power PC pendant cette période de transition ? En effet, on peut penser qu‘une machine achetée avant que les nouvelles machines sous Intel arrivent sera démodée dans quelque temps. à€ cette question je vous répondrai simplement que les applications seront compatibles avec les deux plateformes, il n‘y a donc aucun problème à  court terme.

Steve Jobs a par ailleurs ajouté après le Keynote que de nouvelles machines, « très intéressantes » équipée de processeurs Power PC arriveront très bientôt. Après un peu de recul, on ne peut donc que se réjouir de ce changement, qui ce fera sans aucun mal par tous les simples utilisateurs de Mac, de façon totalement transparente. Apple avait pensé à  tout, elle pense plus que jamais au futur, à  nous utilisateurs, pour toujours nous satisfaire. Toutes les démonstrations que nous avons eues après le Keynote sont impressionnantes, Mac OS X est vraiment très puissant, toutes les nouveautés intégrées dans Tiger, invisibles pour les utilisateurs lambda, ne révèleront leur puissance que dans quelque temps. Pour finir je répèterais simplement quelques mots de Steve Jobs « La pomme est forte, le Mac est fort » et cela n‘est plus que jamais vrai.

Des photos du salon serront postée dans le courant de la semaine sur w3sh, certaines pub sont très cool 😉