Fondé par une partie de l’équipe qui s’occupait du défunt magazine Times Out, magazine destiné aux Anglo-Saxons perdus par hasard dans la capitale française et désireux de rester « aware« , le tout nouveau Go Go prend le relais. Toujours gratuit et toujours mensuel, parlant toujours de bouffe, de musique, d’art et de sorties, on le trouve toujours dans les galleries, les bars, les magasins et les clubs.

gogo1.jpg