Depuis quelques temps maintenant, une partie de la rédaction (Mimigeek, Mathoov, Zonda et moi, en fait) trépignait d’impatience en attendant l’arrivée imminente du nouvel OS signé Apple. Nous avions hâte de tester « grandeur nature » ce qu’on nous avais promis depuis le keynote de l’Apple Expo de septembre dernier. Voici mes premier instants passés avec ce nouveau félin.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art

Le DVD d’installation sagement posé sur mon bureau, je préfère être prudent et effectuer un bon back up de mon disque dur avant de faire le grand saut. Pour les documents, pas de problème. Tout se copie allégrement à  grande vitesse vers mon disque dur externe. Pour la bibliothèque, par contre c’est un peu plus compliqué. Certains éléments ne veulent pas se copier, alors je me contente de mes mails et de mes favoris. Pour le reste, on verra bien. Je dois dire que même si je ne suis pas un boulet en informatique, j’ai été plus habitué à  « bidouiller » un PC qu’un Mac. Je vais donc une fois de plus faire confiance à  la pomme de Cupertino, même si l »assurance d’entan est un peu moins au rendez-vous ces derniers temps.
J’insère le DVD d’installation et je lance l’opération en demandant une mise à  jour du système.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art

Quelques dizaines de minutes de plus et une petite sieste plus ou moins méritée plus tard, mon ibook redémarre. Apparemment rien de très différent si ce n’est que la pomme en haut à  gauche de l’écran est devenue bleue et qu »à  l’extrème droite, j’ai désormais la petite loupe symbole de spotlight.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art

Un rapide coup d’oeil sur mon dock… tout est là  et je découvre une nouvelle icône. Celle de Dashboard, application qui permet, comme Konfabulator, d’afficher sur le bureau des mini appli basiques qui vous donnent, par exemple, la météo, une calculatrice, un dictionnaire, etc. Un rapide tour de mon disque dur et je constate que toutes mes données sont toujours présentes. De quoi je m’inquiétais. Un clic sur la loupe spotlight: l’application de recherche de contenu d’Apple est en train d’indexer mon disque, je reviendrai plus tard.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art

Il me reste à  vérifier que mes mails et mes comptes n’ont pas bougé. Je lance Mail. Oh, surprise ! L’interface a changée. Je reste septique quant à  cette dernière… est-elle plus jolie? plus pratique? Je verrai à  l’usage. En tout cas, tous mes mails sont là , mes comptes sont toujours opérationnels.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art

Dernière nouveauté de Tiger: Safari avec sa gestion native des flux RSS. Alors là , c’est que du bonheur. Il suffit de cliquer sur le bouton ad-hoc (à  droite dans la barre d’adresse) pour passer de la mise en page classique au flux RSS. Je m’empresse de bookmarker tous les flux RSS que j’utilise pour ma revue de presse quotidienne et je jette l’application Net News Wire Lite que j’utilisais précédemment.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art

Spotlight a terminé d’indexer le contenu de mon disque dur, je lance une recherche. Là  aussi, le résultat escompté est au rendez-vous. Plus besoin d’ouvrir le Finder ou Mail pour rechercher tous les documents et mails relatifs à  ma requête. Les résultats sont classés par types, mais c’est personnalisable. Tout comme pour les flux RSS, je constate que Tiger met un point d’honneur à  rendre plus efficace la gestion de l’information et du contenu ce qui est des plus important pour pour ceux dont c’est l’activité principale (et c’est mon cas!).

osx7.png

Je me dis que j’ai un peu laissé Dashboard de côté. Et pour cause. J’ai été habitué à  son alter ego Konfabulator qui place les widgets (mini applications) sur le bureau (j’ai toujours la météo sous les yeux) et là , rien ! Je m’interroge, je m’interloque. et finalement, je clique sur l’icône Dashboard dans le dock. Mon écran se grise et les widgets apparraissent. La météo, une calculatrice… et j’en passe. On peut en sélectionner d’autres à  l’aide du menu de sélection horizontal en bas de l’écran. Premier constat, pour profiter de Dashboard, il faut « basculer » vers ce dernier. Ce qui est beuacoup moins pratique qu’avec Konfabulator. Première déception.

osx8.png
MiniWeather, widget de Konfabulator

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art

Mais rapidement, je vais oublier ça en découvrant que la nouvelle mouture de iSync version Tiger supporte la synchronisation de iCal et de Carnet d’adresses avec mon Nokia 7610, en bluetooth en plus ! Un vrai bonheur et la fin des railleries de mon bourreau et néanmoins ami Toon à  ce sujet. En effet, il était précédemment impossible de synchroniser un téléphone Nokia avec un Mac, même avec une application tierce.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art

Conclusion de ces premiers instants passés avec Mac OS X.4 Tiger : Cet OS va me permettre de travailler beaucoup plus efficacement, rattrappant son retard sur Microsoft Windows+Office concernant la gestion de l’information (recherches de documents, flux RSS et synchronisation). Pour le reste, il garde tout se qui fait le charme des OS X, c’est à  dire simplicité et qualités graphiques. Le seul point noir: Dashboard qui n’apporte pas la facilité de Konfabulator et qui de plus semble poser des problèmes de sécurité.
N’hésitez pas à  me donner vos impressions qu’elles soient bonnes ou mauvaises 🙂

Note: En préparant les captures d’écran pour cet article, je viens de me rendre compte que ces captures se font désormais au format PNG et non plus PDF, ce qui est nettement plus pratique !!!