Le format UMD, utilisé par Sony comme support pour sa console portable PSP, a été craqué. Il fallait bien que ça arrive. Mais comme les UMD vierge et les graveurs d’UMD ne sont pas légion, il paraà®t difficile de faire de la « production » de copie, et comme les jeux disponibles sur la PSP sont pour la plus part des adaptations de jeux existants sur d’autres plateformes, la possibilité de craquer un UMD manque de pertinence, si ce n’est juste pour prouver que rien n’est à  l’abri.

gadgets, tendances, fashion, musiques, mode, hype, techno, culture urbaine, art