Pour contrer le projet de Google de créer une bibliothèque mondiale électronique, l’Europe vient d’accepter un projet initié par la France. Les pays participant à  ce projet sont: la France, la Pologne, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la Hongrie.
En voilà  encore une belle initiative qui va nous laisser de côté plutôt que de profiter d’une quelconque synergie culturelle mondiale. Dommage !

160_1c.gif