Comme il faut un début à  tout, je vous invite à  lire le premier article de la représentante féminine de l’équipe, Flyfly. Il s’agit d’une critique du film « King Of Heaven » que Mimigeek vous avez déjà  annoncé il ya quelques temps.
Bonne lecture…

KOH-242.jpg

L‘histoire : Orlando Bloom campe le rôle d‘un simple forgeron, Balian, qui a perdu la foi en même temps que la mort de son enfant et le suicide de sa femme. Dès le départ, ça fait beaucoup pour un seul homme… Son destin bascule avec la rencontre de son père qu‘il ne connaissait pas, le baron Godefroy d’Ibelin. Ce dernier est venu le chercher et lui demande de le suivre à  Jérusalem. Blessé à  mort, lors d‘un combat, il lègue sa terre et son titre à  son fils. Voilà  Balian, prêt pour son destin. Il s‘embarque pour Jérusalem en quête de Dieu, de rédemption et d‘un monde meilleur. En 1186, Jérusalem est une ville dans laquelle Chrétiens, Musulmans et Juifs parviennent à  vivre en paix. Ce nouvel Eldorado est gouverné par un roi lépreux qui tente tant bien que mal de maintenir la paix ; une paix fragile menacée par les intérêts et l‘avidité de quelques uns…
Balian, maintenant chevalier et héritier successeur de son père, avance sur son propre chemin de croix. Il apprend la noblesse, le courage et la valeur des vies humaines. Sa mission : protéger les habitants de Jérusalem alors que l‘immense armée de Saladin a entrepris le siège de la ville. Dans sa croisade, il saura gagner le respect de ses ennemis et trouver le salut de son âme en faisant preuve de sagesse.

FF-29.jpg
Siège de Jerusalem

Dès les 1eres images, nous voilà  plongés au cÅ“ur d‘un monde moyenâgeux, hostile et dur. Les croisés débarquent, plein de leurs rêves et de leur bravoure. Aux paysages bleutés et froids de la France médiévale s‘oppose l’ambiance chaleureuse, jaune-orangée de la Terre Sainte.
Techniquement, il n‘y à  rien à  dire. L‘épopée est réussie. Ridley Scott filme les batailles de l’intérieur. L’effet produit est impressionnant. Nous sommes au cÅ“ur des combats.

KOH-071.jpg
Orlando Bloom

Le scénario est rempli de clichés sur les valeurs des chevaliers : amour, honneur, bravoure, héroà¯sme… L’intérêt du film est purement visuel et technique. On ne peut pas compter sur la vérité historique, le message de Ridley Scott est ailleurs. Au-delà  de la guimauve hollywoodienne, il nous propose une critique des guerres de religion. Le film offre une réflexion moderne sur le fanatisme religieux et le choc des civilisations. Ce qu‘il lui importe réellement de montrer c‘est la primauté de la vie humaine, du respect et de la tolérance sur tous les grands principes religieux.

KOH-226.jpg
Orlando Bloom et Eva Green

Au final, tout n‘est que roman. Le scénario est pauvre de dialogue, mais les images restent superbes. Les 2h25 de film sont bien menées. Ridley Scott a un sens inné de la narration et du rythme. On ne s‘ennuie pas.

KOH-242.jpg
Orlando Bloom et Liam Neeson

Pourquoi aller voir Kingdom of Heaven ? Parce qu‘il y a Orlando Bloom ? Parce que c‘est le dernier Ridley scott ? Parce que l‘affiche donne envie ? Parce que vous aimez les épopées, les films de chevalerie, les grands sentiments ? A vous de choisir… Sans être trop exigeant, on passe un moment agréable.

KOH-424.jpg
Jeremy Irons

Pour en savoir plus, www.kingdomofheaven-lefilm.com