Qui ne connait pas le marketing viral, le bouche-à -oreille ou encore le street marketing ne pourra que difficilement survivre dans notre univers de consommation sauvage. Même les grands dinosaures du luxe s’y mettent. C’est le cas de Louis Vuitton.
Le sol du campus de Yale s’est vu recouvert, la semaine dernière, des symboles de la fameuse toile Monogramme du maroquinier français. Ces symboles ont été peints par des étudiants portant des T-shirts estampillés LV et bien qu’ils réfutent absolument tout lien avec Vuitton, on peut dire que la publicité est bonne. Opération réussie !
Je verrais bien nos nounours un peu partout dans les toutes les facs et les écoles françaises… Bien que w3sh magazine réfute tout lien et toute responsabilité si jamais cela devait se produire 😉

yalevuitton.jpg