Saul Bellow était un monstre de la littérature américaine. Il est à  ranger au coté de Steinbeck et d’Hemingway.
Son écriture est un ravissement. Un mélange d’érudition et de prose populaire. il maniait la dérision et l’humour avec talent.
Peut etre suis je ironique à  cause de lui !
Plongez vous dans la lecture d’Herzog ou de son dernier roman Ravelstein et dites moi ce que vous en pensez.

saul.gif