Bon, on est d’accord, ce film n’est pas ce qu’il y a de plus réussi. Mais le sujet n’en est pas moins pertinent: la faculter à  transférer et enregistrer des données dans le cerveau humain tout comme on le ferait sur un disque dur traditionnel. Un concept sorti tout droit du cyber punk qui pourrait, plus ou moins devenir réalité avec le travail d’un chercheur de chez Sony, Thomas Dawson, qui travaille sur une solution pour transférer des données directement dans le cerveau à  l’aide de la simulation magnétique transcraniale. Ce système permettrait d’inscrire des données directement dans le cerveau par la voie des ultra-sons. Aucune expérience n’a encore été menée.