J’aurai tellement aimé que cela soit un poisson d‘avril, mais cela n‘est malheureusement pas le cas.

DaimlerChrysler va supprimer 700 emplois chez Smart. Au total, le groupe vise pour Smart une réduction de ses coà»ts de 30 % d’ici à  deux ans, a indiqué DaimlerChrysler. « DaimlerChrysler n’avait plus le choix : Smart est un gouffre financier qui menaçait de faire glisser dans le rouge le groupe, déjà  mal en point à  cause des problèmes de Mercedes », estime Marc-René Tonn, analyste de la banque MM Warburg. En parallèle, DaimlerChrysler a annoncé une complète révision de la stratégie de développement de sa filiale.

Toute cette restructuration a amené le constructeur à  mettre un terme à  la production du modèle Smart Roadster, dont les ventes sont jugées insuffisantes. Reste à  savoir si ce modèle va, après l‘annonce de son arrêt, devenir un modèle très prisé ou non. Souhaitons quand même bon courage à  la marque Smart !

roadster_smartend.jpg